belgischeunie@unionbelge.be

 Belgische Unie - Union Belge

   Bienvenue - Welkom - Willkommen

LA BELGIQUE, PROVINCE DE L’EUROPE – BELGIË, EEN PROVINCIE VAN EUROPA

On risque de l’oublier, mais pendant que les politiciens, qui sont censés nous représenter, s’affrontent journalièrement, le processus d’intégration européenne ne s’arrête pas. Depuis quelque temps, les Etats-Membres de l’U.E. doivent subir le contrôle de leurs budgets par l’Europe avant que les parlements nationaux (ou fédéraux) ne puissent les ratifier. A cause de cette évolution, la souveraineté – déjà affaiblie – des pays de l’U.E. diminue davantage.

We zouden het bijna vergeten, maar terwijl de politici die geacht zijn ons te vertegenwoordigen vechtend over de straat rollen, gaat het Europese integratieproces gewoon door. Sedert kort moeten de lidstaten van de E.U. hun begroting door Europa laten controleren alvorens de nationale (of federale) parlementen ze kunnen ratificeren. Daarmee neemt de al verzwakte soevereiniteit van de landen binnen de E.U. meer en meer af.

LA DEUXIEME REVOLUTION BELGE ? – DE TWEEDE BELGISCHE REVOLUTIE ?

De politieke leiders kunnen niet ongestraft een groot deel van de bevolking negeren of de staat bankroet maken.

Les dirigeants politiques ne peuvent pas impunément ignorer une grosse partie de la population ni mener l’Etat à la faillite.

DE PROVINCIES ZIJN DE OPLOSSING – LES PROVINCES SONT LA SOLUTION !

In november 2010 vernamen we dat de zogenaamde “Vlaamse” regering – bij monde van minister van “binnenlandse” aangelegenheden Geert Bourgeois (N-VA) – de 5 provincies van Nederlandstalig België wil afslanken. Vroeger werd een gelijkaardig plan door de zogenaamde “Waalse” regering bedisseld en uitgevoerd. Bourgeois wil met name de persoonsgebonden bevoegdheden (waaronder het provinciaal onderwijs) overhevelen naar nog te creëren “stadsgewesten”.

En novembre 2010, nous avons appris que le soi-disant gouvernement « flamand », représenté par le ministre « de l’intérieur » Geert Bourgeois (N-VA), voulait dégraisser les 5 provinces de la Belgique néerlandophone. Jadis, un plan similaire avait été concocté et exécuté par le soi-disant gouvernement « wallon ». Bourgeois entend transférer les compétences « personnalisables » (dont l’enseignement provincial) vers les « régions urbaines » encore à constituer. Heureusement, des voix protestataires se sont tout de suite levées dans les provinces. Au Limbourg, les enseignants sont même descendus dans la rue. Il n’est pas encore clair si Bourgeois va retirer son plan ou non.

LES LANGUES BELGES DANS LA NOUVELLE BELGIQUE UNITAIRE – DE BELGISCHE TALEN IN HET NIEUWE UNITAIRE BELGIE

Souvent les nationalistes flamands reprochent aux unitaristes belges et au B.U.B. en particulier de vouloir faire disparaître le néerlandais au profit d’une nouvelle Belgique unitaire. Cette thèse est absurde et fait fi de l’histoire nationale.

Dikwijls verwijten de Vlaams-nationalisten aan de Belgische unitaristen en aan de B.U.B. in het bijzonder het Nederlands te willen opdoeken in het voordeel van een nieuw unitair België. Deze stelling is absurd et houdt geen rekening met onze nationale geschiedenis.

ParseError thrown

syntax error, unexpected 'new' (T_NEW)